Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

FRAUDE ASSURANCE

 

CourtiNewsūüď¨

L’assurance maladie va d√©conventionner tous les centres de sant√© Alliance Vision pour une fraude estim√©e √† plus de 20 millions d’euros

Les 13 √©tablissements du groupe Alliance Vision, sp√©cialis√© dans les soins ophtalmiques et dentaires, ne seront plus conventionn√©s √† partir de ce vendredi 21 juillet. L’assurance-maladie a d√©pos√© plainte apr√®s avoir re√ßu des factures suspectes.

L’assurance-maladie a d√©cid√© de s√©vir. Vendredi 31 juillet, franceinfo r√©v√©lait que les 13 agences du Groupe Alliance Vision s’appr√™taient √† se dissoudre.Ces agences sont r√©parties dans 9 r√©gions de France (Ile-de-France, PACA, Normandie, Haute-France, Pays de la Loire, Auvergne-Rh√īne-Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Bretagne), et sont r√©parties dans toute la France. La cha√ģne priv√©e des soins ophtalmologiques et dentaires est impliqu√©e dans un stratag√®me d’escroquerie √† l’assurance maladie estim√© √† plus de 20 millions d’euros.

Ces centres facturent la s√©curit√© sociale pour les actions que leurs m√©decins n’ont jamais commises ou pour lesquelles ils √©taient tout simplement d√©raisonnables. C’est le cas, par exemple, des tests d’imagerie optique ou des examens r√©tiniens, utilis√©s pour d√©tecter le glaucome, la d√©g√©n√©rescence r√©tinienne et les maladies qui affectent principalement les personnes √Ęg√©es. Or, selon Franceinfo, ces contr√īles sont ou seraient effectu√©s r√©guli√®rement sur des enfants, parfois d√®s l’√Ęge de trois ans. Un autre type de fraude impliquant des soins dentaires est qu’un patient peut √™tre factur√© deux fois pour une proth√®se dentaire pour la m√™me dent.

La facture d’une consultation avec un praticien qu’il n’a ¬ę¬†jamais vu¬†¬Ľ

L√©o s’est par exemple rendu dans l’un de ces centres √† Paris pour un contr√īle annuel. √Ä 22 ans, sans avoir de probl√®me de vue, il explique avoir ¬ę¬†senti l’arnaque pendant la consultation. Il y avait √©norm√©ment de monde dans la salle d’attente pour des consultations qui duraient entre 5 et 10 minutes¬ę¬†. Un rendez-vous est ensuite fix√© avec un orthoptiste, il doit passer plusieurs examens : ¬ę¬†je n’avais pas l’impression que c’√©tait utile. J’ai 22 ans, en regardant sur internet, √ßa ne correspondait pas vraiment…¬ę¬†.

La plupart du temps, les patients ne se rendaient pas compte de l’arnaque. Les soins √©tant pris en charge int√©gralement par la S√©curit√© sociale, ils ne d√©boursaient rien et, souvent, ne v√©rifiaient m√™me pas les factures. Mais L√©o, lui, a tiqu√©, au moment de recevoir la facture d’une consultation avec un ophtalmologue qu’il n’a ¬ę¬†jamais vu. Le seul contact que j’ai eu avec lui c’est son tampon sur l’ordonnance¬ę¬†. Le jeune homme tente alors d’en savoir un peu plus : ¬ę¬†je vois sur la facture qu’il y en a pour 96 euros, et je cherche √† comprendre avec la secr√©taire. Sa seule r√©ponse a √©t√©¬† ‘de toute fa√ßon vous n’avez rien √† payer, c’est la S√©cu qui va tout prendre en charge ou votre mutuelle. Vous, √ßa ne vous regarde pas ce qu’il s’est pass√©¬ę¬†.

Comme L√©o, plusieurs patients se sont pourtant rendu compte de l’arnaque. Certains ont alert√© l’assurance-maladie, parfois pr√©venue aussi par les salari√©s des √©tablissements mis en cause, qui ont d√©nonc√© leur employeur.

27 plaintes déposées

L’assurance-maladie a port√© plainte aupr√®s de la justice apr√®s s’√™tre √©galement aper√ßue de la fraude en recevant des factures tr√®s √©lev√©es. Au total, 27 plaintes au p√©nal visent la cha√ģne Alliance Vision. Le pr√©judice est colossal, est estim√© ¬ę¬†√† un peu plus de 20 millions d’euros¬†¬Ľ,¬†d√©taille le patron de l’assurance-maladie Thomas Fat√īme, pour qui ¬ę¬†on est l√† pour rembourser des soins qui sont justifi√©s et pas pour des pratiques frauduleuses¬ę¬†. ¬ę¬†Il est normal qu’on cesse de conventionner. Dans ces cas-l√†, on continue √† rembourser √† de tr√®s faibles niveaux, par exemple pour une consultation de 25 euros, c’est 1,20 euro de remboursement¬ę¬†, ajoute Thomas Fat√īme.

En d√©conventionnant 13 centres d’un coup, l’assurance-maladie veut dissuader ceux qui seraient tent√©s de frauder :¬†lorsque les patients apprennent que les rendez-vous avec les dentistes ou les ophtalmologues de ces centres ne sont plus rembours√©s par la S√©curit√© sociale, ils cessent de prendre rendez-vous ; ces centres de sant√© perdent ainsi quasiment toute source de revenus. L’an dernier, l’assurance-maladie a identifi√© et stopp√© 200 millions d’euros de fraude de la part de professionnels de sant√©.

Les 13 centres de sant√© concern√©s sont d√©conventionn√©s pour une dur√©e de 5 ans √† compter du 21 ao√Ľt 2023 au titre des faits suivants pour ¬ę¬†facturation d‚Äôactes fictifs¬†¬Ľ et ¬ę¬†non-respect, de mani√®re r√©p√©t√©e, des r√®gles de cotation et de facturation des actes¬†¬Ľ. Cette d√©cision a √©t√© prise apr√®s une s√©rie de contr√īles entre octobre 20 et juin 2021, puis en mars 2021 et √† l’automne et en avril de cette ann√©e pour un centre ouvert r√©cemment.

Sur son compte Twitter, la plateforme Doctolib dit vendredi avoir ¬ę¬†pris connaissance de la proc√©dure de d√©conventionnement engag√©e par l’Assurance Maladie √† l‚Äôencontre de 13 centres de sant√© d‚Äôun m√™me r√©seau.¬†¬Ľ¬†¬ę¬†Au vu de la gravit√© des faits¬ę¬†, Doctolib ¬ę¬†a suspendu et d√©r√©f√©renc√© imm√©diatement l‚Äôensemble des services en ligne de ces centres.¬†¬Ľ

Source : Francetvinfo.fr

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

Suivez nous sur LinkedIn :  https://www.linkedin.com/company/courtigo-crm-pour-courtier

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

La téléphonie chez CourtiGo Télécom

CourtiGo vous propose en plus de son logiciel CRM performant un service de t√©l√©phonie. Avec CourtiGo T√©l√©com, vous b√©n√©ficiez d’un interlocuteur d√©di√© tout au long du processus, de la collecte de vos besoins √† la configuration et √† l’assistance technique. Cette approche personnalis√©e vous permet de simplifier la mise en place de votre syst√®me t√©l√©phonique et d’avoir un seul point de contact pour toutes vos demandes.

Une conformité garantie pour protéger votre entreprise

La conformité aux réglementations en matière de conservation des données est une préoccupation majeure pour de nombreuses entreprises. CourtiGo Télécom prend cette question au sérieux et offre des garanties pour assurer votre conformité. Les appels de vos clients sont enregistrés et accessibles depuis leur profil ou sur demande. Cette fonctionnalité vous permet de respecter les obligations légales en matière de conservation des données et de vous protéger en cas de litiges ou de réclamations. De plus, CourtiGo Télécom assure que les appels sont sauvegardés en France, garantissant ainsi la sécurité et la confidentialité de vos données.

Personnalisation pour répondre à vos besoins uniques.

Chaque entreprise a des besoins sp√©cifiques en mati√®re de t√©l√©phonie. CourtiGo T√©l√©com comprend cela et propose des solutions enti√®rement personnalisables. Que vous ayez besoin d’un serveur vocal interactif, de plages horaires sp√©cifiques, d’une dur√©e de sonnerie personnalis√©e ou d’une file d’attente, CourtiGo T√©l√©com peut r√©pondre √† vos exigences. Avec une solution sur mesure pour chaque client, CourtiGo T√©l√©com s’engage √† vous offrir la flexibilit√© et les fonctionnalit√©s dont vous avez besoin pour une communication t√©l√©phonique efficace.

 

En conclusion, CourtiGo T√©l√©com se positionne comme un fournisseur de solutions t√©l√©phoniques d√©di√©es aux besoins des courtiers. Avec un interlocuteur d√©di√©, une conformit√© garantie et des solutions personnalisables, CourtiGo T√©l√©com offre une approche compl√®te pour r√©pondre √† vos besoins en mati√®re de t√©l√©phonie d’entreprise.

 

Pour plus d’articles et de contenus, rendez-vous sur nos différentes plateformes :

linkedin                                      897987                                       4897

Donnez nous votre avis : post

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

 

CourtiNews ūüď¨

Assurance : ce qui a changé pour la résiliation des contrats depuis le 1er juillet

Depuis le 1er juillet 2023, de nouveaux types de contrats d’assurance peuvent √™tre r√©sili√©s √† tout moment, √† condition qu’ils aient √©t√© souscrits il y a plus d’un an. Cette mesure vise √† simplifier la r√©siliation des contrats d’assurance et offre de nouvelles opportunit√©s aux consommateurs.

Avant cette modification, certains contrats √©taient exclus de la possibilit√© de r√©siliation √† tout moment, ce qui limitait la flexibilit√© des assur√©s. Cependant, depuis le 1er juillet 2023, plusieurs types d’assurances peuvent √™tre r√©sili√©s sans attendre la date d’√©ch√©ance annuelle, pourvu qu’ils aient plus d’un an d’anciennet√©.

Une r√©siliation plus simple pour de nouveaux types d’assurances

Parmi les contrats √©ligibles √† cette r√©siliation √† tout moment figurent les contrats d’assurance pour animaux de compagnie, la protection juridique et les garanties accidents ou hospitalisation. On estime que plus de 40 millions de contrats sont concern√©s par cette mesure. Ces nouvelles possibilit√©s de r√©siliation offrent aux consommateurs la libert√© de changer rapidement de contrat. De plus, ils peuvent explorer des offres plus comp√©titives sur le march√© et de mieux g√©rer leur budget. Tout √ßa en choisissant une couverture plus adapt√©e √† leurs besoins.

Il convient de noter que cette √©volution fait suite √† la consultation men√©e en 2022 par le Comit√© consultatif du secteur financier (CCSF) de la Banque de France. Le but √©tant d’am√©liorer les pratiques dans le secteur de l’assurance et √† r√©pondre aux pr√©occupations des consommateurs.

Les contrats d’assurance r√©siliables √† tout moment

Depuis, la r√©siliation des contrats d’assurance est devenue plus accessible et les consommateurs b√©n√©ficient de nouvelles mesures en leur faveur.

La loi Hamon a introduit la possibilit√© de r√©silier un contrat d’assurance habitation et automobile √† tout moment en 2014. En outre, l’ajout des assurances sant√© en 2019 a √©largi le champ d’application de cette possibilit√© de r√©siliation.

Cela signifie qu’aujourd’hui, un total de six types de contrats d’assurance peuvent √™tre r√©sili√©s √† tout moment. Il convient de souligner que certains contrats, tels que les assurances pr√©voyance ou d√©pendance, les contrats de protection scolaire ou de chasse, ainsi que les assurances pour v√©los et trottinettes √©lectriques, restent soumis √† la r√©siliation √† la date d’√©ch√©ance annuelle.

Ces autres changements en faveur des assurés

Il existe d’autres changements en faveur des assur√©s. On note la simplification du processus de r√©siliation en ligne gr√Ęce √† l’introduction d’un bouton de r√©siliation accessible en trois clics depuis juin 2023.

De plus, le d√©lai de renonciation lors de la souscription d’une assurance affinitaire. Par exemple une assurance pour smartphone ou une extension de garantie, a √©t√© prolong√©e √† 30 jours au lieu de 14.

Ces mesures visent √† renforcer les droits des assur√©s et √† leur offrir une plus grande transparence et flexibilit√© dans la gestion de leurs contrats d’assurance.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

 

CourtiNews ūüď¨

La couverture de la pratique sportive dans l’assurance emprunteur

La signature d’une assurance est obligatoire en compl√©ment d’un pr√™t immobilier afin de se pr√©munir contre tout √©v√©nement impr√©vu, tel qu’un d√©c√®s, une invalidit√© ou des arr√™ts de travail. Cependant, dans certains cas, ces situations ne sont pas prises en charge. La pratique d’un sport, en particulier, peut entra√ģner une exclusion de garantie ou une augmentation de la prime. Tout d√©pend du type de sport pratiqu√© et de sa fr√©quence.

Exclusion de garantie ou supplément pour certaines activités sportives

Lorsqu’une demande d’assurance emprunteur est effectu√©e, la pratique sportive est abord√©e dans le questionnaire, dont les r√©ponses permettent de d√©terminer le contenu du contrat et la prime correspondante. En effet, en fonction des termes convenus, le d√©c√®s ou l’accident survenu pendant la pratique d’un sport peut √™tre couvert ou non. Dans le cas contraire, l’assur√© et/ou ses b√©n√©ficiaires ne b√©n√©ficieront pas de la prise en charge des mensualit√©s par l’assureur.

Selon un courtier en assurance, la plupart des contrats excluent l’alpinisme et le parachutisme. Pour d’autres sports tels que le ski hors-piste, la plong√©e en apn√©e, l’escalade, les sports m√©caniques, etc., des informations pr√©cises sont demand√©es, telles que la fr√©quence de pratique et la pr√©sence ou non d’un moniteur.

Il est important de noter qu’en fonction du risque estim√© sur la base des r√©ponses fournies, la compagnie d’assurance peut d√©cider d’exclure partiellement ou totalement la pratique d’un sport, ou d’appliquer une majoration de prime.

Cependant, pour une pratique tr√®s occasionnelle, m√™me en pr√©sence d’un risque, aucune exclusion n’est pr√©vue. Cela s’applique aux activit√©s encadr√©es telles que les bapt√™mes de l’air ou de plong√©e, les initiations au parachute ou au saut √† l’√©lastique, etc.

Des conditions complexes…

Il est possible de n√©gocier la lev√©e de l’exclusion en payant un suppl√©ment de prime, ce qui permet de b√©n√©ficier d’une couverture pendant la pratique du sport d√©sign√© et dans le respect de conditions sp√©cifiques.

Les experts recommandent de fournir des r√©ponses aussi pr√©cises que possible afin d’obtenir une tarification personnalis√©e. Dans le cas o√Ļ l’emprunteur se lance dans une activit√© sportive ¬ę¬†√† risque¬†¬Ľ alors qu’il a un pr√™t immobilier en cours, il est conseill√© de contacter son assureur et, le cas √©ch√©ant, de d√©clarer la pratique sportive.

En revanche, il est rare que les sports collectifs entra√ģnent une majoration de prime, m√™me en cas de pratique intensive ou de participation √† des comp√©titions.

Pour conclure

En r√©sum√©, lors de la souscription d’une assurance emprunteur, les activit√©s sportives sont prises en compte dans le questionnaire afin de d√©terminer la couverture et la prime correspondante. Selon le sport pratiqu√© et la fr√©quence estim√©e du risque, l’assureur peut exclure partiellement ou totalement la pratique d’un sport ou appliquer une majoration de prime. Les comp√©titions de haut niveau et certaines activit√©s sportives √† risque sont souvent soumises √† un suppl√©ment de prime. Il est possible de n√©gocier l’inclusion de la pratique d’un sport moyennant le paiement d’un suppl√©ment de prime.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

 

Donnez nous votre avis : post

Les comparateurs d’assurance CourtiGo : simplifiez vos tarifications d’assurance en quelques √©tapes rapides ! ūüí°

Les comparateurs d’assurance CourtiGo : simplifiez vos tarifications d’assurance en quelques √©tapes ! ūüí°

 

CourtiGo, avec ses comparateurs d’assurance, s’efforce de faciliter le processus de comparaison de produits d‚Äôassurance pour vous offrir des devis vari√©s et adapt√©s aux besoins de vos clients. Gr√Ęce √† CourtiGo, vous pouvez effectuer toutes les √©tapes n√©cessaires et obtenir des tarifs aupr√®s de plusieurs dizaines de compagnies d’assurance en moins de 5 minutes, ce qui vous √©vite de r√©p√©ter la m√™me proc√©dure sur diff√©rents sites d’assurance.

Voici les trois moyens simples d’utiliser les comparateurs de CourtiGo :
  1. Sur un client existant, vous cr√©ez un projet puis vous passez √† l’√©tape de tarification du projet, o√Ļ les d√©tails sont pris en compte pour calculer les tarifs des diff√©rentes compagnies. Enfin, vous pouvez comparer les offres pour proposer la meilleure proposition √† votre client et g√©n√©rer le devis.
  2. Tarif express pour les nouveaux clients : Vous cr√©ez un projet qui engendre √©galement la cr√©ation d’une fiche prospect. Ensuite, vous proc√©dez √† l’√©tape de tarification du projet pour enfin g√©n√©rer le devis.
  3. R√©ception des leads directement dans CourtiGo (depuis votre site Web ou fournisseur de leads) : un projet et une fiche prospect sont automatiquement cr√©√©s pour vous. Vous pouvez ensuite proc√©der √† l’√©tape de tarification du projet et g√©n√©rer le devis.

Une fois le devis accept√©, envoyez directement la simulation sur l ‘extranet compagnie pour finaliser la souscription !

En r√©sum√©, CourtiGo simplifie le processus de comparaison d’assurance en vous offrant la possibilit√© de tarifer rapidement et de g√©n√©rer des devis en moins de 5 minutes. Cela vous fait gagner du temps en vous √©vitant d‚Äôeffectuer les m√™mes d√©marches sur plusieurs extranets de compagnies. Avec CourtiGo, vous pouvez obtenir des devis adapt√©s aux besoins de vos clients, vous aidant ainsi √† fournir une proposition ad√©quate.

Retrouvez d’autres articles : https://courtigo.fr/blog/

Notre solution vous intéresse ? Prenez directement rendez-vous au lien suivant  : https://en63w3688ph.typeform.com/to/vVw3hrWK

 

Donnez nous votre avis : post

Les actualit√©s de l’assurance

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

 

CourtiNews ūüď¨

Assurance vie : un premier mois dans le rouge depuis le début 2023

En mai, les d√©tenteurs d’√©pargne ont retir√© davantage d’argent de leurs contrats d’assurance-vie qu’ils n’en ont d√©pos√©, entra√ģnant une d√©collecte nette de l’ordre de 1,6 milliard d’euros. Cette situation repr√©sente une premi√®re pour cette ann√©e, d’apr√®s les donn√©es publi√©es vendredi par France Assureurs.

Le directeur g√©n√©ral de la f√©d√©ration professionnelle des assureurs, Franck Le Vallois, a soulign√© lors d’une conf√©rence de presse que bien que l’assurance-vie ait fl√©chi en mai, le bilan reste positif sur l’ensemble de l’ann√©e. Il a mis en √©vidence l'¬†¬Ľeffet majeur¬†¬Ľ du calendrier et l’impact des jours f√©ri√©s le mois dernier. En effet, la collecte du mois de mai 2022 s’√©tait r√©v√©l√©e positive, avec 1,9 milliard d’euros.

Le total des cotisations, c’est-√†-dire les sommes vers√©es sur les contrats, a atteint 10,1 milliards d’euros en mai, tandis que les prestations (incluant les rachats et les versements en cas de d√©c√®s) se sont √©lev√©es √† 11,7 milliards d’euros.

La r√©partition des placements est contrast√©e : les fonds en euros ont enregistr√© une h√©morragie de -3,3 milliards d’euros, tandis que les placements en unit√©s de compte (UC), potentiellement plus r√©mun√©rateurs mais √©galement plus risqu√©s, ont enregistr√© une collecte nette positive de 1,7 milliard d’euros.

L’encours total de l’assurance-vie est en l√©g√®re hausse sur un an, atteignant 1 883 milliards d’euros, ce qui repr√©sente un tiers de l’√©pargne totale des Fran√ßais. La derni√®re d√©collecte nette n√©gative en assurance-vie remonte √† octobre dernier, bien que dans des proportions moindres qu’en mai 2023.

Sur les cinq premiers mois de l’ann√©e, les cotisations demeurent sup√©rieures aux prestations, avec un √©cart de 2,7 milliards d’euros, principalement port√©es par les unit√©s de compte.

L’assurance vie est ¬ę¬†victime de l’engouement des m√©nages pour l’√©pargne de pr√©caution¬†¬Ľ

L’engouement des m√©nages pour l’√©pargne de pr√©caution est point√© du doigt comme √©tant responsable de la situation par Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’√©pargne, dans un communiqu√©. Selon lui, une d√©crue de l’inflation en fin d’ann√©e pourrait conduire les √©pargnants √† r√©orienter leurs investissements vers des produits de long terme, ce qui pourrait nuire √† l’assurance-vie. Il pr√©voit donc des mois √† venir plut√īt mitig√©s pour ce produit d’√©pargne.

Depuis janvier, le Livret A, produit concurrent de l’assurance-vie, a connu une croissance bien plus importante, augmentant de 24,5 milliards d’euros, soit neuf fois plus. Son rendement s’av√®re √©galement meilleur, √† 3% net d’imp√īt, contre une moyenne de 2% pour les fonds euros de l’assurance-vie, selon les calculs de l’Autorit√© de contr√īle prudentiel et de r√©solution (ACPR), sans prendre en compte la fiscalit√©.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

Les actualit√©s de l’assurance

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

Cette nouvelle enqu√™te va certainement vous faire changer d‚Äôassureur ūüėĮ

 

La DGCCRF a publié une nouvelle enquête révélant que plus d’un tiers des assureurs ne sont pas en règle. Pire, certains n’hésitent pas à multiplier les pratiques abusives.

Voici une enqu√™te qui devrait inciter √† r√©examiner vos contrats d’assurance dans les prochains jours. Il est m√™me envisageable de changer de compagnie d’assurance.

La Direction g√©n√©rale de la concurrence, de la consommation et de la r√©pression des fraudes (DGCCRF) r√©v√®le que plus d’un tiers des assureurs en France ne se conforment pas √† la r√©glementation en vigueur. Ces conclusions pr√©occupantes ont √©t√© rendues publiques √† la suite d’une s√©rie de v√©rifications men√©es par l’organisme entre janvier 2021 et avril 2022. Pendant cette p√©riode, la DGCCRF a effectu√© environ 400 contr√īles sur les compagnies d’assurance. Les r√©sultats ont d√©montr√© que de nombreux √©tablissements ne sont pas en totale conformit√©. Plus pr√©cis√©ment, 147 d’entre eux, soit plus d’un tiers, ont √©t√© sanctionn√©s pour des ¬ę¬†pratiques abusives¬†¬Ľ ou un ¬ę¬†manque de transparence¬†¬Ľ.

Informations trompeuses et clauses abusives ‚õĒ

Parmi les probl√®mes identifi√©s, le d√©marchage t√©l√©phonique est apparu comme une pr√©occupation majeure, bien qu’une nouvelle l√©gislation encadre cette pratique.

Les personnes √Ęg√©es, souvent d√©j√† couvertes par une assurance compl√©mentaire sant√©, sont particuli√®rement cibl√©es. Des courtiers, dissimulant leur v√©ritable identit√© et tenant des discours trompeurs, ont √©t√© d√©nonc√©s. De plus, il a √©t√© not√© que certains contrats √©taient sign√©s lors d’un seul appel, alors qu’un d√©lai de 24 heures est obligatoire entre la proposition et la signature du contrat. D’autres √©tablissements ont √©t√© accus√©s de manquer de transparence concernant les contrats d’assurance de protection juridique.

Les infractions signal√©es comprennent des informations incompl√®tes et trompeuses, ou des informations qui ne sont pas fournies dans les d√©lais l√©gaux impartis. La DGCCRF a √©galement mis en √©vidence la pr√©sence de clauses abusives dans certains contrats. Environ la moiti√© des compagnies d’assurance ne remboursent pas certains frais en cas de r√©siliation anticip√©e du contrat, alors qu’il est normalement possible d’obtenir un remboursement partiel dans plusieurs cas.

Suite √† ces constatations, l’administration a √©mis 29 avertissements, 11 injonctions, 7 proc√®s-verbaux p√©naux et 2 proc√®s-verbaux d’amende administrative. Ces sanctions peuvent sembler anecdotiques aux yeux des assur√©s qui ont √©t√© victimes de ces abus.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

Les actualit√©s de l’assurance

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

CourtiNews ūüď¨

 

Retrouvez chaque semaine les actualit√©s de l’assurance r√©sum√©s par CourtiGo.

19/06/2023

Responsabilité du courtier en cas de fausse déclaration

Une d√©cision de la Cour de cassation est venue pr√©ciser la responsabilit√© du courtier en cas de fausse d√©claration intentionnelle de l’assur√©. Selon la d√©cision rendue par la Cour, le courtier n’est pas responsable d’une telle d√©claration, qui rel√®ve de la responsabilit√© de l’assur√© lui-m√™me.

Expansion de Dattak vers les entreprises de taille intermédiaire

Dattak, un courtier sp√©cialis√© dans l’assurance cyber pour les petites et moyennes entreprises, a annonc√© son intention de se d√©velopper sur le segment des entreprises de taille interm√©diaire. Ayant d√©j√† r√©ussi √† s’imposer aupr√®s des PME, Dattak cherche d√©sormais √† √©tendre son offre et √† fournir des solutions d’assurance cyber adapt√©es aux besoins sp√©cifiques des entreprises de taille interm√©diaire.

Analyse de l’ACPR sur les obligations des courtiers grossistes

L’ACPR a publi√© r√©cemment des orientations concernant les obligations des courtiers grossistes dans l’animation de leur r√©seau de distribution. Cette analyse rappelle aux professionnels du secteur les responsabilit√©s qui leur incombent et les invite √† se conformer aux directives. Cette initiative vise √† garantir une meilleure protection des consommateurs et une gestion plus transparente des r√©seaux de distribution.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

Les intermédiaires en assurance

84984

Les interm√©diaires en assurance jouent un r√īle essentiel dans l’industrie de l’assurance. Ils agissent en tant qu’interm√©diaires entre les compagnies d’assurance et les clients, facilitant la souscription et la gestion des contrats d’assurance. Voici un aper√ßu des diff√©rents types d’interm√©diaires en assurance :

1/ Les agents d’assurance :

Les agents d’assurance sont des employ√©s d’une compagnie d’assurance. Ils sont responsables de la vente des produits d’assurance de cette compagnie et de la gestion des relations avec les clients. Les agents d’assurance fournissent des informations sur les produits, aident les clients √† choisir les polices appropri√©es et traitent les demandes de souscription et de sinistres.

2/ Les courtiers en assurance :

Les courtiers en assurance sont des professionnels ind√©pendants qui travaillent avec plusieurs compagnies d’assurance. Leur r√īle consiste √† √©valuer les besoins en assurance des clients, √† comparer les offres de diff√©rentes compagnies et √† recommander les meilleures solutions. Les courtiers sont r√©mun√©r√©s par des commissions provenant des compagnies d’assurance ou par des honoraires factur√©s directement aux clients.

3/ Les agents g√©n√©raux d’assurance :

Les agents g√©n√©raux sont des interm√©diaires exclusifs qui repr√©sentent une compagnie d’assurance sp√©cifique. Ils agissent au nom de cette compagnie pour vendre ses produits d’assurance et fournir un service apr√®s-vente aux clients. Les agents g√©n√©raux peuvent √™tre des travailleurs ind√©pendants ou affili√©s √† une agence d’assurance.

4/ Les mandataires d’assurance :

Les mandataires d’assurance sont des interm√©diaires qui repr√©sentent exclusivement une compagnie d’assurance donn√©e. Ils agissent en tant qu’agents mandat√©s pour vendre les produits d’assurance de cette compagnie. Les mandataires d’assurance travaillent sous le mandat de la compagnie et doivent se conformer √† ses politiques et proc√©dures.

5/ Les comparateurs d’assurance en ligne :

Avec l’av√®nement de l’√®re num√©rique, les comparateurs d’assurance en ligne sont devenus de plus en plus populaires. CourtiGo vous propose, en plus d‚Äôun CRM performant, diff√©rents comparateurs. Vous pouvez y comparer facilement les offres de diff√©rentes compagnies d’assurance pour proposer le meilleur contrat a vos clients en fonction de leurs besoins et de leur budget.

 

Chacun de ces interm√©diaires a ses propres avantages et caract√©ristiques distincts. Que ce soit les courtiers en assurance offrant une large gamme d’options, les agents g√©n√©raux repr√©sentant une compagnie sp√©cifique, les mandataires agissant exclusivement au nom d’une compagnie ou les agents d’assurance travaillant directement pour une compagnie, ils jouent tous un r√īle essentiel dans l’accessibilit√© et la fourniture des services d’assurance.

 

Retrouvez d’autres articles : https://courtigo.fr/blog/

 

Pour plus d’articles et de contenus, rendez-vous sur nos différentes plateformes :

897987                                                       linkedin                                                                4897

5/5 - (1 vote)

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

CourtiNews ūüď¨

ūüöóS√©curit√© routi√®re : forte hausse des conducteurs sans assurance impliqu√©s dans un accident

Le constat est alarmant. Selon le baromètre de la non-assurance routière publié ce mercredi 7 juin, sur les 82 451 conducteurs qui ont eu un accident corporel en 2021 et pour lesquels les forces de l’ordre ont réalisé un procès-verbal, 5 % n’avaient pas d’assurance, soit 4 114 personnes. Un chiffre en hausse de 44,5 % par rapport à 2017.

ūüĎČLien article :¬†https://lnkd.in/eF8nTSJz

 

ūüí°Assurance : la fintech Luko demande l’ouverture d’une proc√©dure de sauvegarde acc√©l√©r√©e

La start-up de l’assurance Luko a demand√© l’ouverture d’une proc√©dure de sauvegarde acc√©l√©r√©e pour faciliter le remboursement de sa dette, a appris samedi l’AFP, confirmant une information de L’Argus de l’Assurance.

ūüĎČLien article :¬†https://lnkd.in/eH7ARi4b

 

https://apps.courtigo.fr

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Les actualit√©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post
Rappelez moi
+
Rappelez moi!