Les actualitĂ©s de l’assurance

CourtiGo actualités
CourtiGo actualités

Cette nouvelle enquĂȘte va certainement vous faire changer d’assureur 😯

 

La DGCCRF a publiĂ© une nouvelle enquĂȘte rĂ©vĂ©lant que plus d’un tiers des assureurs ne sont pas en rĂšgle. Pire, certains n’hĂ©sitent pas Ă  multiplier les pratiques abusives.

Voici une enquĂȘte qui devrait inciter Ă  rĂ©examiner vos contrats d’assurance dans les prochains jours. Il est mĂȘme envisageable de changer de compagnie d’assurance.

La Direction gĂ©nĂ©rale de la concurrence, de la consommation et de la rĂ©pression des fraudes (DGCCRF) rĂ©vĂšle que plus d’un tiers des assureurs en France ne se conforment pas Ă  la rĂ©glementation en vigueur. Ces conclusions prĂ©occupantes ont Ă©tĂ© rendues publiques Ă  la suite d’une sĂ©rie de vĂ©rifications menĂ©es par l’organisme entre janvier 2021 et avril 2022. Pendant cette pĂ©riode, la DGCCRF a effectuĂ© environ 400 contrĂŽles sur les compagnies d’assurance. Les rĂ©sultats ont dĂ©montrĂ© que de nombreux Ă©tablissements ne sont pas en totale conformitĂ©. Plus prĂ©cisĂ©ment, 147 d’entre eux, soit plus d’un tiers, ont Ă©tĂ© sanctionnĂ©s pour des « pratiques abusives » ou un « manque de transparence ».

Informations trompeuses et clauses abusives ⛔

Parmi les problĂšmes identifiĂ©s, le dĂ©marchage tĂ©lĂ©phonique est apparu comme une prĂ©occupation majeure, bien qu’une nouvelle lĂ©gislation encadre cette pratique.

Les personnes ĂągĂ©es, souvent dĂ©jĂ  couvertes par une assurance complĂ©mentaire santĂ©, sont particuliĂšrement ciblĂ©es. Des courtiers, dissimulant leur vĂ©ritable identitĂ© et tenant des discours trompeurs, ont Ă©tĂ© dĂ©noncĂ©s. De plus, il a Ă©tĂ© notĂ© que certains contrats Ă©taient signĂ©s lors d’un seul appel, alors qu’un dĂ©lai de 24 heures est obligatoire entre la proposition et la signature du contrat. D’autres Ă©tablissements ont Ă©tĂ© accusĂ©s de manquer de transparence concernant les contrats d’assurance de protection juridique.

Les infractions signalĂ©es comprennent des informations incomplĂštes et trompeuses, ou des informations qui ne sont pas fournies dans les dĂ©lais lĂ©gaux impartis. La DGCCRF a Ă©galement mis en Ă©vidence la prĂ©sence de clauses abusives dans certains contrats. Environ la moitiĂ© des compagnies d’assurance ne remboursent pas certains frais en cas de rĂ©siliation anticipĂ©e du contrat, alors qu’il est normalement possible d’obtenir un remboursement partiel dans plusieurs cas.

Suite Ă  ces constatations, l’administration a Ă©mis 29 avertissements, 11 injonctions, 7 procĂšs-verbaux pĂ©naux et 2 procĂšs-verbaux d’amende administrative. Ces sanctions peuvent sembler anecdotiques aux yeux des assurĂ©s qui ont Ă©tĂ© victimes de ces abus.

 

Nos autres actualités :

https://courtigo.fr/blog/

Vous souhaitez des renseignements sur notre outil ?

https://courtigo.fr/

 

Les actualitĂ©s de l’assurance CourtiGo

Donnez nous votre avis : post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rappelez moi
+
Rappelez moi!